La cuisine et vous

 

Quel mangeur(euse) êtes-vous ?

 

             Tout d’abord, pour répondre à ce questionnaire avec plus de facilité, nous vous conseillons de sélectionner ce dernier et de l’imprimer en mode sélection (afin d’éviter le gaspillage de papier).

 

 

1-D’instinct, vous mangeriez bien...

A) Des pâtisseries

B) Du saucisson, du fromage

C) Des produits du jardin (légumes et sauce au fromage blanc)

 

2-Que préféreriez vous sentir ?

A) L’odeur des petits plats mijotés

B) L’odeur du pain, des gâteaux

C) L’odeur de fraicheur de la forêt

 

3-Que prenez vous lorsqu’il vous arrive d’aller dans une cafétéria ?

A) Plutôt l’entrée et le plat de résistance

B) Plutôt plusieurs entrées

C) Plutôt un repas complet : une entrée, un plat et un dessert

 

4-Que représente, pour vous aller manger dans une sandwicherie (frite, kebab, hamburger )

A) Vous trouvez cela horrible, cela signifie de se priver durant quelques jours après

B) Vous trouvez cela pratique, mais vous préférez le restaurant

C) Cela vous plaît et vous mangez ce que vous souhaitez

 

5-Lorsqu’il vous arrive de lire une revue, vous prêterez d’avantage attention à la rubrique...

A) Recettes

B) Forme

C) Vous jetez un coup d’œil un peu partout

 

6-Si l’on vous sert un plat très bien présenté…

A) vous n’y prêteriez pas attention

B) vous grignoteriez dedans, c’est à consommer sans modération !

C) Vous vous réserveriez le meilleur pour la fin

 

7-Comment vous définiriez-vous ?

A) Du genre à vous faire plaisir à n’importe quelle heure du jour et de la nuit en prenant une part de pâtisserie selon votre guise

B) Du genre à finir le repas régulièrement avec un bon dessert

C) Du genre à ne jamais faire d’écart à votre ligne (en conséquence de ne pas privilégier le dessert)

 

8-Comment votre entourage vous définit ?

A) Que vous vous adaptez à toutes sortes de repas selon les circonstances, vous êtes peu difficile

B) Que vous picorez du matin au soir sans faire de vrais repas sains

C) Que vous êtes compliqué(e), voulant toujours de repas équilibrés

 

9- Quel est le plus difficile pour vous ?

A) De vous retrouver à un déjeuner ou dîner avec toute la famille

B) De devoir tous les midis, manger vite-fait un sandwich

C) De manger à des heures régulières

 

10- Si vous vous engagiez à tenir un régime...

A) Vous ne pourriez le respecter, la tentation est trop forte et vous mangez à n’importe quelle heure

B) Vous cherchez le plus simple et celui qui est a priori le plus efficace

C) Vous le respectez à la lettre, pas question de déraper ! 

 

 

LES RESULTATS :

 

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

a)

5

10

15

15

5

10

10

5

15

10

b)

10

5

10

5

15

15

5

10

5

15

c)

15

15

5

10

10

5

15

15

10

5

 

 De 50 à 80 points

Vous êtes un(e) vrai(e) « gourmand(e) ».

Ne vous inquiétez pas, ce terme n’est aucunement péjoratif.

« Hédoniste » dans l’âme, vous aimez manger « que du bon » et vous ne vous privez pas !

Vous craquez de temps en temps pour des préparations assez grasses, sans pour autant culpabiliser à long terme.

Vous considérez qu’un « vrais repas » se constitue d’une entrée, d’un plat et d’un dessert. Sans oublier les petites fringales au cœur de l’après midi !

Nous pouvons dire ainsi que vous êtes un(e) bon(ne) vivant(e) !

 

De 85 à 115 points

Vous êtes un(e) «  grignoteur(euse) anarchique ».

Ne nous inquiétez pas, il n’y a aucun jugement de valeur dans ce qualificatif !

Vous êtes conscient(e) de votre alimentation irrégulière et vous vous sentez capable du pire comme du meilleur !

Il vous arrive de ne pas reprendre de l’énergie et de sauter un repas et donc grignoter toute la journée, ou vous alimenter à n’importe quelle heure de la journée et même parfois de la nuit !

Dans tous les cas vous donnez pleine satisfaction à vos désirs et vivez au rythme que vous vous êtes imposé.

 

 

De 120 à 150 points

Vous êtes un(e) « fan de régimes »

Vous avez des principes très élaborés sur ce que vous mangez !

Pourtant vous n’arrivez pas à trouver un équilibre alimentaire qui vous conviendrait et alors vous testez, à longueur de temps, tous les régimes présentés comme efficace.

Vous connaissez par cœur le coté « yo-yo » des régimes après coup. Attention, il ne faudrait pas passer des périodes de restriction à des phases boulimiques…

 

 

Par Solène

Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger

La cuisine et vous ?

  Présentation du site

C’est chère épice

 Les spécialités

 Les cours de cuisine

 Les marchés

Recettes nantaises

Trucs et astuces

Culture culinaire

Glossaire