Le chocolat

Histoire DU CHOCOLAT

 

Le cacaoyer, qui était cultivé par les Mayas et les Aztèques, est originaire des forêts tropicales de l’Amérique centrale. A l’époque, cet aliment (le cacaoyer) était consommé sous la forme d’un breuvage composé d’eau amère et préparé à l’aide de fèves de cacao. Celles-ci étaient notamment grillées et broyées sur des pierres brûlantes.

 

Par ailleurs, le cacao était utilisé comme monnaie d’échange. Il servait également pour le paiement des impôts et les achats d’esclaves chez la population des Mayas et Aztèques...

 

 

En 1615, le mariage entre Anne d'Autriche, fille de Philippe III d'Espagne, et Louis XIII a permis à la France de découvrir le cacao. Cette reine, qui connaissait le goût du chocolat, fit partager la saveur de cette confiserie à toute la cour et au clergé.

 

En 1657, le chocolat fit son entrée en Angleterre. Ainsi, dès 1660, les anglais commencèrent à exploiter la culture du cacao, dans leur colonie de l’île de la Jamaïque.

 

La technique de préparation était élémentaire et restait proche de celle des mexicains. L'ouvrier travaillait à genoux et broyait le chocolat à la main avec un cylindre sur une pierre inclinée chauffée.

En 1732, Dubuisson apportait un premier perfectionnement en inventant une table chauffée horizontale ce qui a permis à l’ouvrier de travailler debout.

La fabrication s'améliora grâce à un dénommé Doret qui inventa une machine hydraulique pour broyer le cacao et le réduire en pâte.

LE CHOCOLAT SOUS TOUTES SES FORMES :

 

Le mot " chocolat " désigne un aliment qui peut avoir plusieurs formes, on le connaît liquide, solide, en poudre.

 

Aujourd’hui, on peut le consommer sous formule :

· Tablettes

· Confiserie

· Barres

· Poudre

· Pâte à tartiner

· Confiserie de chocolat

· Chocolat de couverture

 

TABLETTES ET VARIETES DE CHOCOLAT :

 

Sur l’ensemble des chocolats fabriqués en France, un chocolat sur trois est une tablette. L’avantage du chocolat sous cette forme est la multitude de variétés proposées. On peut en effet acquérir des...

· Tablettes de chocolat noir (cacao, beurre de cacao, sucre)

· Tablettes de chocolat au lait (cacao, beurre de cacao, sucre et lait)

· Tablettes de chocolat blanc (beurre de cacao, sucre et lait)

· Tablettes de chocolat auxquelles nous pouvons ajouter des noisettes, du riz soufflé ou même du raisin.

· Tablettes de chocolat fourré : aux fruits, à la pâte d’amande, à la nougatine…

 

LA CONFISERIE DE CHOCOLAT

 

La confiserie de chocolat est très variée et englobe tous les produits fabriqués avec du chocolat en association avec d’autres préparations et ingrédients : noisettes, riz soufflé, raisins, pâte d’amande, liqueur, fruits confits, cacahuètes, fruits secs, nougat, praliné, etc.

Les bouchées, rochers, pastilles, dragéifiés et billes de chocolat font partie de cette catégorie.

Egalement, certains produits sont fabriqués de façon saisonnière pour Noël ou pour Pâques (œufs de Pâques, lapins, fritures, etc.).

 

LES BARRES CHOCOLATEES

 

Elles répondent à une consommation plus individualisée. L’intérieur est constitué principalement de caramel, fruits secs, riz soufflé, céréales, biscuits, nougats...

 

LES POUDRES DE CACAO :

 

Utilisées pour la préparation de boissons chaudes ou froides, de petits déjeuners instantanés et de desserts.

On distingue trois sortes de poudres de cacao :

· le cacao pur

· le cacao sucré, en poudre

· les poudres chocolatées contenant divers produits (lait, malt, farines…).

 

LES PATES A TARTINER :

 

Les pâtes à tartiner sont obtenues en mélangeant la pâte de cacao avec des noisettes, du sucre, de la poudre de cacao et des matières grasses.

LE CHOCOLAT DE COUVERTURE :

 

Le chocolat de couverture est principalement utilisé par les chocolatiers et les artisans pâtissiers. Ce chocolat permet de réaliser des enrobages et des décorations. Il permet aussi de fabriquer des bonbons ou figurines en chocolat mais aussi des tablettes.

Les qualités essentielles du confiseur et du maître chocolatier sont le savoir-faire, l’imagination, le talent.

La diversité des chocolats que les maîtres chocolatiers nous préparent est étonnante. Leurs recettes restent dans le secret. Le jasmin, le géranium, le poivre, etc. entrent dans la composition de certaines recettes.

 

LE CHOCOLAT SANS SUCRE :

 

Le chocolat sans sucre n'est pas faible en calories.  Le principe de ce chocolat est que le sucre est remplacé par du succaryl, mais ce dernier contient une plus grande quantité de gras soit de crème.  Il n'est donc pas recommandé pour les personnes qui font un régime.

Par contre, pour les personnes diabétiques, il est très conseillé. Au niveau du goût, il ressemble beaucoup au chocolat.

Le seul reproche que l'on peut faire à ce produit est qu'il a des propriétés laxatives.  Il doit donc est pris en petite quantité.

 

Par Marion

Vente de chocolat dans un magasin à Nantes

La cuisine et vous ?

  Présentation du site

C’est chère épice

 Les spécialités

 Les cours de cuisine

 Les marchés

Recettes nantaises

Trucs et astuces

Culture culinaire

Glossaire